jeudi 21 juillet 2016


Coucou les gourmand(e)s,

Je reviens après une petite pause pendant laquelle j’ai acquis un nouveau jouet dont je ne peux plus me passer : un extracteur de jus.

Franchement, je ne pensais même pas vous en parler mais en papotant avec Stéphanie , elle a réussi à me convaincre que cela pouvait vous intéresser d’être guidé sur un tel achat.
Car effectivement, il y a différents types d’appareils et les budgets s’envolent parfois ... dur, dur de s'y retrouver !

A la dinette, c’est M.Doudou le premier qui a été convaincu de l’importance des jus de légumes/fruits frais au quotidien en complément de notre alimentation de base. 
C’est en lisant, moi aussi, l’ouvrage du Dr Normal W.Walker "Les jus frais de légumes" et surtout suite à mes soucis de colon que j'ai compris à quel point, c’était un vrai plus pour prendre soin de moi de l'intérieur. Et comme ils disent dans la pub "Ça se voit de l'extérieur": mes cheveux et ongles n'ont jamais été aussi beaux au naturel !


Aucun débat sur la haute teneur en nutriments de ces jus frais mais justement comment obtenir les meilleurs et à quel prix ? Suivez le guide !

BLENDER / EXTRACTEUR DE JUS / CENTRIFUGEUSE 
Quelles différences ?
  • Le blender utilise 100% des légumes/fruits en les broyant avec une hélice
  • La centrifugeuse éclate les légumes/fruits grâce à la force centrifuge (environ 15.000 tours/minute)
  • L’extracteur de jus presse à froid, à l’aide d’une vis, les légumes/fruits et sépare fibres et jus, le tout assez lentement (environ 80 tours/minute)
Vous commencez donc à vous dire que les 2 premiers sont meilleurs en terme de qualité nutritive, l’un parce qu’il utilise tout le fruit et l’autre parce qu’il tourne plus vite ? Et bien, c’est une fausse idée ^^ 
En fait, les technologies utilisées par le blender et la centrifugeuse chauffent les ingrédients … or les nutriments et enzymes sont rapidement dénaturés par la chaleur sans compter que le jus s’oxydera plus vite (il faudra alors le consommer immédiatement). 
-> Le grand gagnant de ce match nutritionnel est l’extracteur de jus !

Le gros plus de l’extracteur de jus pour les personnes qui, comme moi, souffrent d’hypersensibilité intestinale, c’est que les fibres insolubles sont séparées du jus au moment du broyage à froid. 
A la fin, vous jetez les fibres et conservez le jus. La flore intestinale de votre colon n’aura donc pas à digérer les fibres, et croyez-moi c’est un vrai bonheur ! Vous aurez donc tous les bienfaits (nutriments, eau organique) sans les inconvénients des légumes (même ceux qui logiquement me sont interdits par risque de fermentation : crudités, chou, brocoli).
Et si vous n’avez pas de souci particulier de digestion, dites- vous que  le temps économisé par le fait de ne pas avoir à digérer de fibres permet à l’appareil digestif d’assimiler très rapidement les nutriments des jus obtenus avec l’extracteur.

Dernier atout : avec un extracteur à quantité de légumes/fruits équivalente, vous obtiendrez plus de jus et pourrez le conserver plus longtemps qu’avec une centrifugeuse … Bref, j’ai fait mon choix !!!

LES DIFFÉRENTS TYPES D’EXTRACTEURS DE JUS
  • Manuel : Ok ils sont moins chers (ils démarrent à 50 € si ma mémoire est bonne) et sont facilement transportables mais là c’est sans moi. A l’instar de Bob Razowski dans « Monstres et Cie » qui explique qu’il n’a a pas acheté une voiture avec l’option « marche à pied », et bien moi j’ai un appart avec l’électricité donc c’est extracteur électrique ou rien :-)
  • Electrique -> Horizontal ou vertical : Là, les prix peuvent aller jusqu’à plus de 400 € pour les fameux Omega ! Pas de grande différence entre les 2 modèles, si ce n’est que la version horizontale est plus efficace pour les jus verts (herbes et feuilles). C’est ensuite plus un choix selon les caractéristiques de l’appareil : puissance (en W), taille des bacs à pulpe et jus, options (lait végétal par exemple), facilité de nettoyage, robustesse, vitesse de rotation et surtout pour moi … encombrement !
Car oui, entre les 2 cafetières, le kitchenaid, la bouilloire, j’ai parfois l’impression d’habiter chez Darty. Donc le deal était de trouver le moins encombrant. 


Notre choix final, tenant compte de tout cela et du prix, s’est donc porté sur le Koenig GSX12 que nous avons commandé dans la foulée chez Amazon (Clic -ICI-). A moins de 90 € (livraison rapide incluse), c’est l’un des moins chers du marché avec un excellent rapport qualité-prix. 
Et je suis d’autant plus convaincue de ma bonne affaire que j’ai vu, sur Vente-privée.com, exactement le même modèle sous une autre marque (SOGO je crois) à 100 € un fois remisé et un prix avant remise à ... 300 € !

Sa carte d’identité :
Capacité du bol à jus : 1L
Puissance : 400 W
Garantie: 1 an
Poids : 4,8 kg
Dimensions : 37,5 x 23,5 x 48,7 cm
Acier Inoxydable
Accessoires : poussoir, brosse de nettoyage, gobelet à jus et conteneur à pulpe



Après plusieurs semaines d’utilisation, je peux vous en faire un premier retour plus qu'enthousiaste. 
Moi qui l’ai accueilli avec un peu de méfiance, je l’ai carrément adopté !!!
Lui et moi sommes devenus inséparables (je l’ai même emmené en vacances cet été, en témoigne ma petite vidéo de démo tournée à ce moment-là), bref il fait désormais partie de la famille.

Il est robuste, ne bouge pas (avec ses petites ventouses cachées dessous), ne se bouche jamais. 
Côté nettoyage, pas de risque de se blesser tout est en plastique.
Et côté esthétique (point important à mes yeux), le duo inox/noir est plutôt classe .
Une fois le montage compris, c’est très facile à monter/démonter/nettoyer.

Quelques petites astuces d’utilisation :
  • Bien laver (dans un mélange eau + vinaigre), puis rincer à l’eau vos légumes avant de les couper en petits morceaux pour les passer à l’extracteur
  • Eviter de mettre la peau des agrumes (orange, citron), de l’ananas, de la pastèque dont vous ne récupérez pas de jus et qui risquerait d’endommager l'appareil
  • De même avec le gingembre et le curcuma qu’il faudra couper en fines rondelles avant de le passer à l’extracteur
  • Si vous avez un composteur, n'hésitez pas à y jeter les fibres
  • Les nutriments des jus frais étant sensibles à la chaleur et la lumière, vos jus seront à conserver au frigo dans une bouteille (en verre teintée, si vous en avez)
  • Vous trouverez des bouteilles vides en verre avec bouchon chez Zodio, Ikea pour 2-3 €. J'en possède plusieurs d'un litre et de plus petites lorsque je souhaite emporter mon jus au bureau, c'est super pratique.

Quelques idées de dégustation :
  • Pour obtenir une boisson lactée type Danao, rajoutez un peu de lait végétal (amande, soja, coco) à votre jus 
  • Pour adoucir vos jus de légumes frais, ajoutez-y un fruit (pomme, poire, mangue, ananas)
  • Attention, n’abusez pas des jus de fruits, même frais, car contrairement aux jus de légumes ils sont riches en glucides et risquent de vous créer un pic de glycémie (fringale assurée dans les heures qui suivent et stockage de tout ce sucre direct sur les hanches ^^) … à vous de trouver le bon équilibre !
Si vous cherchez à optimiser votre alimentation par l’ajout de jus frais mais que vous avez, vous aussi, un budget serré, cet extracteur est fait pour vous !

A bientôt pour deux recettes de jus gourmands aux nombreux bienfaits.

D’ici là prenez soin de vous 


BILLET NON SPONSORISE (si si c’est vrai) !

dimanche 26 juin 2016


Pour une fois, ce n'est pas vraiment un billet "food" que je m’apprête à vous partager mais plutôt un billet en mode confidences de vous à moi.
Car oui, je suis moins présente ces dernières semaines mais je ne pense pas moins à vous ... bien au contraire !

Le mois de juin va bientôt tirer sa révérence et j'avoue ne pas l'avoir vu passer.
Tant de choses se sont succédées que je me suis dit qu'à défaut de vous offrir une recette, j'allais vous raconter un peu ce qui m'éloignait de la dinette.

Pour commencer, j'ai décidé de soigner un souci de santé (sans gravité) par mon assiette. Du coup, les recettes sont beaucoup moins élaborées que d'ordinaire et je pense vous partager plus tard cette expérience qui passe par une alimentation sans plein de choses dont: sans gluten, sans lactose ... mais la liste ne s’arrête pas là, ça serait trop facile ^^
Je vous rassure, je suis complémentée pour ne subir aucune carence, tout est sous contrôle et les premiers résultats sont prometteurs !
Je me suis juste autorisée la publication sur facebook de cette recette de quiche express réalisée un soir en me disant qu'elle pourrait intéresser d'autres personnes intolérantes .

~ QUICHE SANTÉ ~
0 gluten 0 lactose
Pâte : 
200 g de poudre d amande + 2 oeufs + 1 c.à.c de pavot ... mélanger le tout au kitchenaid et étaler dans votre moule (pas besoin de beurrer ni fariner).

Garniture : 
20 cl de crème de coco + 4 oeufs + noix de muscade + sel + poivre, mélanger le tout et verser dans le moule après y avoir déposer quelques noisettes concassées, des lardons revenus et des tomates cerise coupées en 2.

40 minutes à 180° ... laissez refroidir un peu avant de se régaler 



J'ai aussi acquis un nouveau jouet, là encore dans un souci de bien être: un extracteur à jus !
A la demande générale, j'ai déjà commencé à vous rédiger un futur billet sur "Comment choisir son extracteur" avec la présentation du mien et bien sûr des recettes de jus pour vous lancer !
Vous devriez voir ça débarquer courant juillet :-)



Juin a aussi été bien chargé au bureau (oui oui, j'ai un vrai travail sérieux comme vous) avec des allers retours à l'ouest, au sud et le tout en voiture (merci la SNCF pour ses joyeuses gréves ... "A nous, de vous faire préférer le train" ... hahaha !).
J'en ai profité pour voir la mer et surtout la plage de mes premières vacances, celles de l'insouciance, des parents encore amoureux, de l'époque où tous les enfants étaient en plein soleil à jouer au château de sable sans écran total ... bref, je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre ^^
Avant de rentrer en région parisienne, j'ai fait le stock de brioches vendéennes (celles de Perrocheau à Challans, elles sont top) pour la famille, les amis et les collègues.



Juin, bien entendu, c'est aussi le mois des kermesses et des spectacles de fin d'année. Donc on file un coup de main en faisant des gaufres à l'école de Camille pendant la fête médiévale de Provins (robe de Damoiselle + converses au pied -> nouveau style à lancer ... je vais en parler à Cristina Cordula, je crois que je tiens un truc là ^^) . 
Puis on va applaudir Tony Lynn avant de la voir partager, avec les 2 autres pépettes, une barbe à papa ... rose, bien sûr!


Après ces premières semaines intenses, une petite semaine de break avec M.Doudou.
Dont un petit week end entre le sud de la Belgique et Luxembourg ville, avec à la clé: de jolies rencontres (que j'aime les Belges, c'est toujours un vrai plaisir) et un moment de gourmandise. 
Pour l'occasion mon amandier cheesecake avait traversé la frontière !


Nous avons pu découvrir une chambre d'hôte, tout au sud de la Belgique, que je vous recommande chaudement: La Gaum'aise.
Son petit déj 100% maison et terroir est juste parfait sur fond de musique jazzy.
J'avoue je n'ai pu tout goûter en raison de mon régime particulier mais M.Doudou s'est régalé pour 2.


Autre petite ballade (pas bien loin, à une petite heure de la dinette): une journée chez Mickey où j'ai enfin pu tester la nouvelle attraction "Ratatouille". Apparement, un vrai carton puisqu'à 11h on avait déjà le choix encore faire la queue 1h ou prendre un fastpass pour passer à 17h30  ... oui oui !
Le déjeuner fut un peu épique car Disneyland Paris pour quelqu'un qui ne peut manger ni gluten, ni lactose, ni édulcorant, c'est comme faire les soldes avec un compte en banque à découvert: la tentation à l'état pur et si tu craques ce sont de grooos soucis qui t'attendent ^^
Mais bon, j'ai tenu le choc et j'ai quand même fini par trouver de quoi grignoter.


En sortant par Disney Village, nous avons trinqué au Starbucks avec mon premier café latté glacé (au lait de coco) de la saison ... température de rêve en cette fin de journée (très) chaude et ensoleillée comme le laisse deviner mon visage un peu plus doré qu'à mon réveil.
Du coup, en rentrant à la maison, je me suis empressée de préparer des glaçons de café pour avoir de quoi réaliser à tout moment ma recette de café latté glacé .



Et je garde le meilleur pour la fin, avec la préparation de futurs projets dont j'espère pouvoir très vite vous parler dès que les choses seront signées ... j'ai un peu la trouille d'en parler avant !! 
Pour cela, il m'a fallu une bonne dose de café latté soja (chaud celui-ci) à mon adresse préférée sur Fontainebleau: Paul & Paulette !
Tout est frais, fait maison et avec sincérité ... ça change tout, croyez moi !


Voilà, je crois que vous savez (presque) tout, j'espère que vous comprendrez mieux mon absence passée.

Allez, je file préparer le diner et profiter de ma dernière soirée de vacances.

Je vous embrasse et vous dis à très vite.

D'ici là, prenez soin de vous 

 - Nelly -


lundi 13 juin 2016




Si vous me suivez sur les réseaux sociaux (et notamment Facebook), vous avez dû comprendre que la semaine des inondations en Seine et Marne, des grèves dans les transports, j’ai, à regret, loupé 2 chouettes événements parisiens dont la soirée organisée à l’atelier 750 g avec la FICT (qui a à cœur de défendre les acteurs de la charcuterie française … trésor de notre gastronomie française).

C’est le cœur lourd que j’ai décliné l'invitation de mon amie Marine, team leader pour la battle bloggeurs, en lui expliquant combien Paris me semblait le bout du monde ce jour-là (80 kms semés d’embuches quel que soit le moyen de transport envisagé, seul le jet ski sur la Seine aurait pu me dépanner mais bon je n’en avais pas au garage ^^).

Bref, si j’ai été privée du plaisir de découvrir la nouvelle cuisine de l’atelier 750 g (snif !)  et d’un bon moment entre copines gourmandes (re-snif !), je me suis dit que ça n’était pas juste de vous priver, vous aussi, d’une nouvelle recette gourmande.

Je vous partage donc l’une des 2 créations imaginées par Marine et ses équipières de choc : un croque italien revisité avec du jambon cuit, une touche de tapenade, tomate séchée et courgette !

Moi qui suit une (très) grosse consommatrice de jambon blanc cuit (vous pouvez interroger mon boucher, il vous confirmera que j’en achète en moyenne une dizaine de tranches par semaine … oui, oui, nous ne sommes que 2 à la maison mais j’adore en mettre dans ma lunch box avec un peu d’avocat et un peu de citron: léger & nourrissant à la fois), je suis forcément fan de cette recette « comfort food », facile et rapide à faire !

C’est donc un joli roulé juste poêlé aux accents du soleil que je vous invite à tester.
Et je crois que vu la météo prévue pour la semaine, on a bien besoin de recettes comme celle-ci, non ^^ ?

Je vous reviens très vite avec peut être des news et surtout de nouvelles douceurs à partager ... d'ici là, prenez soin de vous 

CROQUE ITALIEN REVISITE 
Recette imaginée par la team de Marine (Marine is Cooking)
   


INGRÉDIENTS  pour 4 personnes) :

8 tranches de pain de mie
2 courgettes
2 tranches de jambon cuit
8 cuillères à soupe de tapenade
2 tomates séchées
Quelques feuilles de roquette
Sel et poivre
Une noix de beurre

ALLEZ HOP ON ENFILE LE TABLIER :

Etaler les tranches de pain de mie au rouleau à pâtisserie.

Enlever, ou non, les croutes selon vos goûts.

Tartiner de tapenade chaque tranche.

Ajouter une bande de jambon, des lamelles de courgette, puis rouler les tranches bien serrées.

Tailler ensuite en 3.

Dans une poêle, faire chauffer le beurre, puis faire revenir les petits croques de chaque côté.

Déposer-les sur du papier absorbant, pour enlever l’excès de gras.

Dresser debout, ajouter un petit morceau de tomate séchée et une feuille de roquette.

Une recette douce et pleine de réconfort pour petits et grands !


En accompagnement, un de mes sons chouchous du moment qui sent bon l'été, les vacances et le soleil :
SHE'S IN LOVE WITH THE WEEK END by Jodie Abacus





jeudi 12 mai 2016


Lorsque j'ai reçu ce petit mail me proposant de participer à un concours à l'occasion de "La fête des fruits et légumes frais", je me suis dit: "Enfin un challenge culinaire qui me parle et qui correspond à ce que je cuisine au quotidien". 
Car à la dinette, des légumes on en mange des tonnes du 1er janvier au 31 décembre en profitant des saveurs de chaque saison.

Même s'il est vrai que moi et les concours, ça fait un peu 2 (je ne suis pas une grande compétitrice dans l'âme), j'aime juste l'idée d'avoir à me surpasser.

Alors pour l'occasion, j'ai essayé d'imaginer une recette sur le thème proposé: celui du pique nique ... simple en soi, non ?

Sauf que plus les années passent et plus je m'aperçois que bien souvent dans la Vie, le plus compliqué c'est de faire simple. 
Je sais, dit comme ça, ça parait bizarre mais prenez le temps d'y réfléchir et de le transposer dans la vie quotidienne. 
Ça commence le matin devant votre armoire lorsque les cheveux en bataille, la joue encore marquée par l'oreiller, vous vous interrogez sur "Quoi porter aujourd'hui" ? 
Là, vous pensez d'abord à toutes vos plus jolies pièces et vous essayez de les assortir. Bien souvent ça ne marche pas et vous finissez avec un assemblage de vos basiques juste accessoirisé par une jolie pièce qui du coup, est mise en valeur. Voilà ce que je voulais dire avec cette petite phrase: "Faire simple c'est compliqué" ... Vous me suivez mieux ?

Bref, revenons à notre petite recette du jour pour laquelle je souhaitais un final simple, gourmand, à partager entre amis, famille lors du premier pique nique de l'année.

M'est venue alors cette idée de revisiter notre célèbre jambon-crudités en version géante !

Un gros pain généreux, une petite rillette de jambon maison et quelques légumes frais plus tard, j'obtenais de quoi régaler petits et grands autour de la #FraîchAttitude :-)

Si vous aussi, vous voulez participer aux animations organisées par "Les fruits et légumes frais" du 10 au 19 juin 2016 dans toute la France, RDV sur leur site : ICI

Je file en vous souhaitant une jolie fin de semaine et vous dis à très vite .

D'ici là prenez soin de vous 




La recette imprimable c'est par ICI - CLIC !

Le pas à pas en images:









JAMBON-CRUDITÉS : #FraîchAttitude 
Gros pain fourré à la rillette de jambon et garni de carottes, concombre, radis, tomates cerise

Spécial « La Fête des fruits et légumes frais »
   
© Crédit Photo: ladinettedenelly.com


INGRÉDIENTS  pour un gros pain (4 personnes) :
1 gros pain rond
180 g de jambon (environ 4 tranches)
130 g de crème fraiche liquide
1 concombre
10 tomates cerise
1 botte de radis
8 mini carottes
4 grandes feuilles de salade verte (laitue, feuille de chêne)
2 branches de persil
Sel, poivre

ALLEZ HOP ON ENFILE LE TABLIER :

Préparer la rillette de jambon :
Dans le mixeur, verser le jambon coupé grossièrement et la crème fraîche. 
Mixer jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Transférer dans un bol, saler, poivrer et ajouter le persil ciselé avant de mélanger à la fourchette.

Préparer les crudités :
Laver les mini-carottes, les radis (sans les fanes) et essuyer le tout avec un papier essuie-tout.
Couper le concombre en tranches pas trop fines (environ 1 cm d’épaisseur) et y couper des fleurs à l’emporte-pièce (j’ai utilisé celui pour faire mes sablés ^^).
Couper en 2 en diagonale les tomates cerise et retourner un des 2 bouts pour former un cœur en le collant à l’autre moitié.
Avec des pics à brochette en bois, préparer des brochettes avec une fleur de concombre, un cœur en tomates cerise et une dernière fleur de concombre.

Dressage final :
Avec un gros couteau, couper le dessus du pain (comme si vous vouliez y couper un couvercle ^^) et enlever les 3/4 de la mie à l’intérieur du pain pour l’évider.
Tapisser l’intérieur du pain avec de grandes feuilles de salade pour le remplir de rillettes de jambon.
Y « planter » vos brochettes concombre-tomates, carottes, radis … si le pain est trop petit, disposer les crudités restantes dans un petit saladier à présenter avec votre jambon-crudités à partager .


Une façon gourmande de partager de jolis légumes frais et de saison … c’est ça la #FraîchAttitude !

mardi 10 mai 2016


Des années que je voulais vous partager cette recette que j’aime tant et à laquelle je ne touche plus une virgule tellement je la trouve parfaite ainsi !
Alors quand j’ai découvert les dosettes de Gourmesso, l’occasion était trop belle.
Un bon café, c’était ça qu’il me fallait pour vous offrir ma version du … Tiramisu.

Car oui, pour ceux qui ne les connaissent pas (encore), GOURMESSO propose des dosettes de café adaptables aux machines Nespresso. Pour être honnête, ce qui m’a d’abord donné envie d’essayer, c’est le prix de ces dosettes : à partir de 0,24 € soit environ 30 % moins que les Nespresso. Donc quand on est une  très (trop) grosse consommatrice de caféine comme moi sur une année, je vous laisse faire le calcul, mais vous risquez d’être surpris de la petite cagnotte à mettre dans le cochon … de quoi s’offrir une virée shopping ^^

Alors si vous surveillez de près votre budget café, je vous conseille vivement de zieuter leur site ou vous inscrire à leur newsletter pour profiter de leurs nombreuses et fréquentes offres promos (par exemple: 1 boite offerte à partir de 10 commandées). Moi, je dis ça, je dis rien ^^

Bref, je m’égare et j’en oublierai presque de vous parler de l’autre point qui fait pencher la balance en leur faveur : leur démarche « Commerce équitable » que la marque a développée sur une grande partie de ses grands crus du monde entier. C’est grâce à ce genre d’initiatives que de petits producteurs peuvent s’assurer des revenus stables, améliorer leurs conditions de travail et leur environnement. Et tout cela, avec des dosettes moins chères que celles vendues par Georges Clooney (avec sa désormais célèbre réplique) … ce qui ne fait que confirmer mon sentiment, que bien souvent maintenant ce que nous payons ce n’est pas un produit mais tout le marketing crée autour !

Avec une gamme de 25 variétés (dont certaines bio, et même des infusions), il y aurait de quoi se perdre mais la marque a été plutôt maligne en proposant un guide d’équivalence variétés Gourmesso / variétés Nespresso et une même échelle d’intensité allant jusqu’à 10 pour les amateurs (comme M.Doudou ^^) de café qui réveille !!

Une jolie mousse, des arômes … le choix fut cornélien pour choisir la variété qui sublimerait ma recette si précieuse de Tiramisu et finalement je me suis laissée séduire par le Hondura Pura Forte (intensité 9/10) qui correspondrait à un Roma chez Nespresso.

Et si vous êtes comme moi, fan du Cosi Nespresso, leur Brasile Blend Dolce devrait vous plaire, il offre la même douceur. 
Je l’ai adopté pour le premier café du matin !


Mais revenons à notre tablier … vous l’avez surement compris à la lecture du titre de ce billet, cette version du Tiramisu fera surement grincer des dents (italiennes et/ou de puristes) car elle ne contient pas d’œuf mais c’est celle que j’adore et qui est toujours un succès lorsque je la prépare pour les amis ou la famille.

J’ai mis très longtemps avant de trouver les bons dosages (café, sucre, alcool) pour arriver à ce résultat : une texture crémeuse, onctueuse et un équilibre des parfums café/Marsala à l’amande !

Et je vous ai glissé un petit cadeau : une feuille à imprimer avec des petits cœurs à découper pour vous permettre de réaliser en 2 secondes une jolie présentation girly.
J’espère que cette idée vous plaira, en tous cas j’y ai mis tous … mes coeurs lol

Au final, cette recette est vraiment facile, rapide, gourmande et jolie.

Je sais je ne suis pas très objective mais je ne lui trouve aucun défaut … si ce n’est son petit gout de « Reviens-y » !

A bientôt pour une nouvelle recette et d'ici là, prenez soin de vous 





Cliquer -ICI- pour obtenir la feuille "COEURS" à imprimer puis découper



Le pas à pas en images:














LE TIRAMISU COMME JE L'AIME 
Tiramisu au café, mascarpone et Marsala à l’amande

© Crédit Photo: ladinettedenelly.com


INGRÉDIENTS  pour plat 36 x 28 cm (8 personnes) :
24 biscuits à la cuillère (environ 250-300 g)
2 dosettes de café Gourmesso (Honduras Pura Forte) ou à défaut 2 c. à café de café soluble
250 ml d’eau bouillante
150 ml de Marsala à l’amande
500 g de mascarpone
120 g de crème fraiche épaisse
50 g de sucre glace
3 cuillères à café de cacao en poudre non sucré

ALLEZ HOP ON ENFILE LE TABLIER :

Préparer 2 cafés Gourmesso  avec votre machine Nespresso.
Les verser dans un saladier puis ajouter l’eau bouillante et 50 ml de Marsala, laisser un peu refroidir.

Pendant ce temps dans un second saladier : fouetter la crème fraiche et le sucre glace jusqu’à ce que de mini pics commencent à apparaitre à la surface.
Ajouter ensuite le mascarpone et le restant de Marsala (100 ml) en fouettant bien après chaque ajout.

Montage :
Tremper (rapidement) un à un, la moitié des biscuits dans le saladier contenant le mélange au café et les poser au fur et à mesure dans le fond de votre plat.
Sur cette couche de biscuits, étaler la moitié du mélange du second saladier.
Redéposer une nouvelle couche de biscuits rapidement trempés dans le mélange au café et terminer en la recouvrant d’une dernière couche de crème.
Laisser prendre au réfrigérateur minimum 3 h (une nuit c’est très bien aussi).

Décoration (au dernier moment):
Imprimer la feuille avec les petits cœurs, découper ces même petits cœurs et les déposer sur le dessus de votre tiramisu avant de le saupoudrer de cacao en poudre
{Mon astuce : saupoudrer avec une fine passoire ou un tamis pour plus légèreté et éviter les paquets}
Retirer délicatement les petits cœurs en papier pour les laisser apparaitre dans la fine couche de cacao.
C’est prêt !

Le Tiramisu comme je l’aime: parfumé et crémeux à souhait !



Facebook

News de la dinette par email

Entrez votre adresse email:

Délivré par FeedBurner

Twitter

Mon Instagram

Pinterest de la Dinette

Pinterest de la Dinette
Rejoignez moi sur Pinterest

Le journal des Femmes

Suivez moi sur Hellocoton

En mode recherche ?

Chargement...

Ma playlist sur Deezer