mercredi 27 janvier 2016


Déjà la troisième et dernière recette de ce « Mois tout n’œuf » 

Pour l’occasion, j’ai voulu vous partager ma version préférée de l’omelette … la soufflée, celle où les blancs d'oeufs sont montés en neige pour obtenir une texture moelleuse !

Pour tout vous dire, moi et l’omelette on a toujours été un peu fâchés car je gardais en mémoire celle de mon père. Le seul truc qu’il savait cuisiner lorsque ma mére a fait son baluchon pour partir vers d’autres horizons … Ah non, il savait aussi cuire des pâtes !
D’ailleurs gamine, je sautais de joie lorsque j’apprenais qu’il devait me garder tout seul (ce fut rare, genre maman à la maternité pour m’offrir une petite sœur) car c’était garanti que j’allais me goinfrer de paaaates !! Bon, il regardait tout de même le paquet pour connaitre le temps de cuisson mais il gérait à sa façon.

Donc c’était pâtes ou son omelette toute sèche que je détestais, j’avais l’impression de manger de l’air mais de l’air qu’il arrivait à faire cramer dessous … Je suis certaine que vous voyez de quelle genre d’omelette je parle.

Puis, j’ai découvert l’omelette soufflée et là, je me suis définitivement réconciliée avec Mme Omelette … M.Doudou en est lui aussi un grand fan. C’est devenu un grand classique à la maison pour les soirs de retour de courses  ou le dernier repas avant un départ en vacances car :
1/ c’est rapide et facile
2/ on peut y mettre tout ce qu'il reste dans le frigo

Je vous offre là des parfums tout en simplicité mais qui avec des produits frais permettent d’obtenir un plat vraiment savoureux et réconfortant rien qu’avec 3 petits ingrédients : du comté, un peu de jambon blanc et quelques brins de ciboulette !

Car je crois sincèrement que le Bonheur est dans la simplicité … nul besoin d’artifice :-)

A bientôt pour un nouveau mois et un nouveau thème !

D’ici là, prenez soin de vous 






Le pas à pas en images:










         OMELETTE SOUFFLÉE 
Omelette soufflée au comté, jambon blanc et ciboulette
  
© Crédit Photo: ladinettedenelly.com


INGRÉDIENTS  pour 1 personne (Poêle de 15 cm de diamètre) :
½ tranche de jambon blanc
20 g de comté (ou un autre fromage tel que du Beaufort ^^)
2 œufs
5-6 brins de ciboulette fraiche
Sel & Poivre
Beurre ou huile pour la cuisson

ALLEZ HOP ON ENFILE LE TABLIER :

Préparer tous les ingrédients :
Râper le comté.
Laver, essuyer et ciseler la ciboulette.
Couper le jambon en petits morceaux.

Préparation :
Casser les 2 œufs et séparer les blancs des jaunes dans 2 saladiers différents.
Dans le saladier contenant les jaunes, ajouter puis mélanger :
sel, poivre, la moitié de la ciboulette et du fromage râpé.
Battre en neige avec un fouet, les blancs d’œuf contenus dans le second saladier.
Verser les blancs sur le mélange du saladier avec les jaunes d’œufs et les incorporer délicatement avec une maryse (spatule).

Cuisson :
Faire préchauffer une petite poêle (environ 15 cm de diamètre) avec une noisette de matière grasse (beurre, huile …). Attention, si vous utiliser une grande poêle, veiller à doubler les quantités sinon votre omelette ne sera pas assez épaisse et ne pourra pas avoir cet aspect soufflé.
Y verser le mélange du saladier et saupoudrer du jambon émietté puis du reste de fromage râpé et ciboulette.
Lorsque l’omelette est presque cuite, la refermer à l’aide d’une spatule pour la plier en deux et terminer la cuisson ainsi.
Vous pouvez la servir accompagnée d’une salade verte ou un mesclun, c’est parfait !

{Conseil : Cette recette étant toute simple, elle mérite vraiment de bons produits de base … par exemple : râper le fromage à la dernière minute plutôt que d’utiliser du fromage vendu déjà râpé sous vide, croyez-moi c’est bien plus savoureux et cela ne vous demandera pas beaucoup plus de temps }.


Un plat rapide tout en simplicité et légèreté !

En accompagnement, impossible de ne pas rendre un dernier hommage à David Bowie avec l'un de ses plus grands tubes qui date justement de cette même époque où mon père me faisait ses omelettes cramées ... Flash back en 1983 ... Attention, clip collector ^^:
LET'S DANCE by David Bowie









4 commentaires:

prescillia maritano a dit…

Ta recette a l'air délicieuse. Mais tu ne la retournes pas ? Perso, j'ai toujours un souci avec les momelettes, si je les retourne pas, elles sont baveuses ou trop cuites & encore plus quand y'a des ingrédients dedans ♥

Héloïse a dit…

Hello Nelly,
J'ai toujours aimé l’omelette mais me suis rendue à l'évidence à l'adolescence : je ne digère pas bien les œufs :( Au début uniquement les frais de ferme passaient, puis les "columbus" et ces dernières années quasi aucun. Le mieux c'est de garder le jaune cru (pour profiter de ses acides gras) comme un oeuf à la coque donc.
De temps en temps je mange un quart d’omelette pour me faire plaisir ;)
Jamais testé les oeufs en neige mais perso je les réussi assez 'soufflées' naturellement.
Bonnes découvertes "oeufs" alors!
Bisous ♥

ps: j'ai rêvé d'oiseaux et d'oeufs l'autre jour lol

Nelly a dit…

@prescillia :
Non non elle ne se retourne pas. Elle reste ainsi bien moelleuse :-) Il faut un feu ni trop fort ni trop faible, c'est surtout là que le secret réside je pense.

Nelly a dit…

@Héloïse:
Doudou est comme toi, il n'était pas copain avec les omelettes. Il les digérait mal une fois sur deux mais avec cette recette plus aucun problème :-)
J'aime bien aussi le jaune cru mais pour cela il en faut de très frais comme lorsque j'étais petite et que les voisins nous offraient des oeufs de leurs poules, un vrai Luxe.

Bisous

PS: Rigolo ce rêve !

Facebook

News de la dinette par email

Entrez votre adresse email:

Délivré par FeedBurner

Twitter

Mon Instagram

Pinterest de la Dinette

Pinterest de la Dinette
Rejoignez moi sur Pinterest

Le journal des Femmes

Suivez moi sur Hellocoton

En mode recherche ?

Chargement...

Ma playlist sur Deezer