mercredi 12 décembre 2012


 
Pour ce premier Noel de la dinette, j’ai voulu créer tout spécialement pour vous deux recettes de buche tout en gourmandise.
Et pour moi une bonne buche doit pouvoir être dégustée même après un repas de Noël digne de ce nom (vous voyez ce que je veux dire J ? Non ? Apéro avec un grand A, trois entrées, la dinde aux marrons de Tata Cricri, le plateau de fromages réclamé par M.Doudou ).
Donc hors de question de me parler de buches pâtissières, rien que d’y penser je sens la crise de foie arriver ! Je crois surtout que j’en ai mangées de bien trop mauvaises dans le passé et j’en suis écœurée définitivement (quoi que on sait jamais ...). Du coup, il me reste les buches « entremet » à base de biscuit, mousse et petit croustillant pour lui donner du relief.
Bref, vous l’aurez compris, pour moi une buche c’est une vraie création qui doit aboutir à un mélange de saveurs et de textures bien équilibré.
Et avec cette buche chocolat-coco « Comme un Bounty », le but est atteint … je l’A-DO-RE !!
Dès la première cuillère, son cœur noix de coco nous évoque illico les barres BOUNTY. Et que dire de sa texture à la fois fondante et croustillante ?? Je m’arrête là car je pourrais vous en faire l’éloge des heures durant (bah oui quand on aime, on ne compte pas).

Ma décoration est reduite au strict minimum pour vous laisser ensuite imaginer la votre ... perso pour ma version du réveillon de Noel, je vais opter pour un beau glaçage miroir au chocolat noir.

Pour ceux et celles qui voudraient se lancer mais qui se diraient "Oh bah oui mais j'ai pas de moules à buche môa", je vous donne mon adresse fétiche pour ça, c'est le site Cook-shop.fr. Mais vous pouvez tout aussi bien réaliser cette recette dans un cercle à patisserie pour une présentation moins marquée Noel ... A vous de jouer !!



La recette imprimable c'est par ICI !


BUCHE "Comme un Bounty ®"
Mousse chocolat au lait - cœur bounty maison
croustillant coco & chocolat noir - dacquoise coco
                                                                            © Crédit Photo: ladinettedenelly.com


Alors avant toute chose, je tiens à préciser que cette buche, comme beaucoup d’autres, n’est pas difficile à réaliser. Elle demande juste un petit peu de temps (et un thermomètre) mais ce qui est chouette avec ces buches entremet c’est que l’on peut étaler leur préparation sur 2 jours.

Pour ma part, j’aime bien préparer le premier jour : le cœur, le croustillant et la dacquoise pour n’avoir plus qu’à réaliser la mousse et le dressage le lendemain puis oublier le tout au congélateur jusqu’à la veille du jour J !!

La recette de la mousse est extraite du blog
La cuisine de Mercotte qui est une mine d’or avec ces buches gourmandes mais légères en texture … j’en suis fan.

 


LE DRESSAGE:
Alors là, c’est très simple une buche se dresse à l’envers ce qui pour la « Comme un bounty » donne:

1.     Préparer votre cœur bounty ainsi que votre croustillant coco-chocolat noir et les laisser prendre au frigo au moins 8h
2.     Préparer votre dacquoise coco et l’envelopper dans un film étirable pour qu’elle ne sèche pas

3.     Tapisser votre moule ou gouttière à buche d’une feuille guitare (ou rhodoïd) en la laissant dépasser de quelques centimètres pour faciliter le démoulage le jour J.

4.     Préparer votre mousse chocolat au lait

5.     Couler 1/3 de la mousse chocolat au lait au fond du moule et mettre au congélateur 30 min pour la bloquer.

6.     Sortir du congélateur et déposer au milieu dans la longueur le cœur bounty maison

7.     Recouler de la mousse chocolat sur les côtés pour combler le vide entre le moule et le cœur bounty, et en garder 4 cuillères à soupe.

8.     Découper aux dimensions du moule (30 cm x largeur, pour moi c’est 8cm) des bandes de croustillants coco-chocolat noir et les déposer sur le cœur bounty et la mousse.

9.     Remettre une fine couche de mousse chocolat au lait

10.  Découper aux dimensions du moule (30 cm x largeur, pour moi c’est 8cm) des bandes de dacquoise coco et la déposer sur la mousse chocolat au lait. Ne vous inquiétez pas si la dacquoise dépasse un peu du moule en hauteur, vous sécuriserez la chose à l’étape suivante.

11.  Bien refermer avec les extrémités de la feuille rhodoid et verrouiller le tout avec un bout de film étirable pour qu’il soit hermétique et un peu serré.

12.  Conservez au congélateur et passer la buche au frigo la veille ou au moins 8h avant sa dégustation.

Les ingrédients sont donnés pour une buche de 30 cm soit 12 personnes








| LE COEUR BOUNTY MAISON:
135 g de noix de coco rapée (les copeaux moelleux « Ti Coco » de Vahiné sont parfaits)


170 g de lait concentré non sucré

35 g de sucre glace


Dans un saladier, verser tous les ingrédients et mélanger jusqu’à ce que le liquide soit absorbé.

Sur une petite plaque couverte de papier sulfurisé, former, à la main, 2 boudins de 15 cm de long.

Laisser prendre au frigo pendant une journée ou une nuit.


| LE CROUSTILLANT CHOCO-COCO :

70 g de crêpes dentelles (gavottes)

90 g de chocolat noir (pour moi le Guanaja de Valrhona)

 50 g de noix de coco râpée

 35 g de sucre

 70 ml d’eau

Préchauffer votre four à 180° et préparer une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé.

Dans un saladier, écraser les crêpes dentelles et réserver.

Dans une casserole, monter à ébullition l’eau et le sucre puis y ajouter la noix de coco et mélanger.

Verser ce mélange sur votre plaque de cuisson préparée et l’étaler finement.

Puis, mettre à torréfier au four en surveillant constamment  car on passe vite de blanc à brulé.

Une fois doré, sortir du four et laisser refroidir.

Pendant ce temps, mettre à fondre le chocolat noir au bain marie et réserver.

Emietter finement à la main la noix de coco caramélisée dans le saladier avec les  crêpes dentelles, mélanger avant d’ajouter le chocolat fondu.

Et enfin, couler le mélange sur une petit plaque couverte de feuille rhodoid ou sulfurisée pour créer une bande ou plusieurs petites (que vous pourrez, par la suite, couper aux dimensions de votre moule à buche).  Laisser prendre au frigo pendant 8h.


| LA DACQUOISE NOIX DE COCO:

100 g + 20 g de sucre

  80 g de poudre d’amandes

  45 g de noix de coco râpée finement

  50 g de beurre

  14 g de farine

3 œufs entiers

1 blanc d’œuf


Préchauffer votre four à 180°.

Préparer une plaque de cuisson couverte d’une feuille de papier sulfurisée et d’un cadre inox permettant de faire des bandes aux dimensions de votre buche.

Monter le blanc d’œuf au bec d’oiseau en ajoutant petit à petit les 20 g de sucre.

Dans le bol du robot muni de la feuille (ou du K) mélanger le beurre et les 100 g sucre jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.

Ajouter les œufs entiers un à un, tout en continuant à mélanger.

Puis verser les poudres d’amandes, la noix de coco râpée et la farine.

Incorporer délicatement (à la maryse) le blanc d’œuf monté .

Verser la préparation finale sur la plaque de cuisson dans le cadre inox.

Cuire 15 à 20 min en surveillant la coloration.
| LA MOUSSE CHOCOLAT AU LAIT CARAMEL:

210 + 50 g de crème fleurette entière

100 g de chocolat au lait spécial dessert (pour moi du Jivara de chez Valrhona)

30 g de sucre

1 feuille de gélatine (soit 2 g)

2 jaunes d’œufs

1 gousse de vanille


Placer un saladier ainsi que les fouets de votre batteur au frigo.

Mettre à fondre votre chocolat au bain marie, à feu doux.

Faire tremper la gélatine dans une assiette creuse remplie d’eau bien froide.

Dans un second saladier, battre vos jaunes d’œufs et réserver.

Verser les 50 g de crème fleurette dans une petite casserole et mettre à chauffer.

Verser le sucre dans une autre casserole plus grande et le faire fondre à feu doux (sans remuer pour ne pas incorporer d’air) pour en faire un caramel, puis y verser les 50 g de crème chaude (attention, sur cette étape la réaction est un peu impressionnante, soyez prudents).

Si après cela vous avez quelques morceaux de caramel ne vous en faites pas essayer de les faire fondre hors du feu ou à feu doux.

Versez ensuite ce caramel sur les jaunes d’œufs battus, battre l’ensemble et rajouter les graines de la gousse de vanille.

Transvaser dans la casserole et remettre sur le feu tout en remuant jusqu’à ce que le mélange atteigne 82°.

Essorer la gélatine et la rajouter en remuant.

Passer une minute au mixeur plongeant pour obtenir une crème onctueuse et verser la en 3 fois sur le chocolat que vous aviez mis à fondre au bain marie.

Lisser à nouveau au mixeur plongeant.

Sortir du frigo votre saladier, vos fouets et les 210 g de crème fleurette pour la monter jusqu’ ce qu’elle devienne bien mousseuse.

Attendre que votre mélange caramel-chocolat retombe à 45°/50° et ajouter 1/3 de la crème mousseuse en mélangeant bien puis incorporez le reste de la crème délicatement à la maryse.



En accompagnement, la dinette vous suggère un son qui sent bon Noel au coin du feu : LET IT SNOW by Frank Sinatra


21 commentaires:

Lili a dit…

Mmmmmmmmmmmmmm du Sinatra et cette bûche... Ce n'est que du bonheur... Bravo Nelly, tu sais recréer la magie de Noël en recette !! Bisous xx

Elo à la bouche a dit…

J'en aurais bien pris une tranche...superbe recette!

Héloïse@purenrgy a dit…

Wow, c'est vraiment un coeur de bounty on dirait! Quel travail! Je gouterais volontiers mais je n'en ferai pas moi-même; là c'est un peu trop pour moi (p-ê que celui des tropiques là... lol)
bises

Nelly a dit…

@Lili: À la dinette, c est effectivement Christmas Spirit en ce moment ... heureuse de le partager avec toi ma Lili ^_^ Bisouxxx

Nelly a dit…

@ Elodie: ok je t en garde une belle tranche juste pour toi :-) Bisous

Nelly a dit…

Oui Héloïse c est exactement ça, c est comme un bounty mais fait maison. Pour la prochaine recette de bûche celle des tropiques , tu pourras faire le coeur crémeux à ... la mangue ^_^ Bises et bonne soirée !

Héloïse@purenrgy a dit…

ah oui bonne idée, à la limite je fais juste le cœur : )

BoopCook a dit…

wahouu elle est magnifique !

BoopCook a dit…

Tu devrais t'inscrire sur hellocoton, je suis sure que ça te plairais ! ;P

http://www.hellocoton.fr/

Nelly a dit…

Merci BoopCook .. Oui oui Hellocoton c'est prévu je manque juste de temps pour m y inscrire et regarder exactement comment cela fonctionne, j'avance petit à petit :-)

Anne a dit…

bonjour, je voulais juste que vous m'éclairiez sur un point...Pour la mousse, lorsque vous dites de monter la crème fleurette jusqu'à ce qu'elle soit bien mousseuse cela signifie qu'il faut la monter en chantilly???la question est peu être un peu bête mais c'est le seul point où je ne suis pas sure...
en tout cas elle parait délicieuse et elle sera sur ma table pour Noel...bonne journée...Anne

Nelly a dit…

@Anne:
Oui oui vous avez juste il faut la monter en chantilly avant de l'incorporer au reste de la préparation ;-)
Vous allez régaler vos invités de Noel !!
N'hésitez surtout pas à revenir me donner votre avis (en toute honneteté) après dégustation !
Bonnes fêtes.
Nelly

Anne a dit…

Merci pour la réponse....je viendrai donner mon avis après les fêtes...la recette parait super bonne...donc si ça ne va pas ça ne pourra venir que de moi :-) ....bonnes fêtes....

Anne a dit…

voilà voilà la bûche est au congélateur!!!qu'est ce que vous préconisez pour le décor...je ne sais pas trop quoi faire!!!!!

Nelly a dit…

@Anne :
Waouh, super !! Vous voilà tranquille vous n'aurez plus qu'à la sortir la veille de sa dégustation pour la décorer et sur ce point, j'ai envie de vous suggérer de faire un rappel des gouts avec un trait de coco rapée (comme sur ma photo) et pourquoi pas aussi des jolis petits copeaux de chocolat fait à l'économe (épluche légumes) ou alors des coques de macarons chocolat (à acheter chez le boulanger) collées en bas sur les cotés ^^
Laissez libre court à votre imagination.
Et JOYEUSES FETES !!

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je compte faire cette buche pour le 24 mais j'ai une question: est-on obligé de laissé cette buche au congelateur ou bien le frigo suffit? En effet, je souhaite remplacer la gélatine par de l'agar-agar qui, semble-t-il, supporte mal la congélation/décongélation...si je fais la mousse la veille et la laisse au frigo, qu'en pensez-vous?
En tout cas, je tiens à vous remercier pour cette recette, j'espère épater mes invités! :-)

Nelly a dit…

@Anonyme:
Oui oui la congélation n'est pas une obligation c'est juste une question de pratique pour la préparer quelques jours avant et ainsi ne plus avoir qu'à la faire décongeler la veille du jour J.
Pour ce qui est de l'agar agar, j'avoue ne jamais l'utiliser et lui préférer la gélatine ... mais vous pouvez l utiliser pour cette recette, la seule chose il me semble à laquelle vous devrez veiller c'est de porter à ébullition au moins 30 secondes l'agar agar pour qu'elle prenne son pouvoir gélifiant.
Je n'ai aucun doute sur le fait que vous allez épater vos convives au Réveillon et les régaler !!
Joyeuses fêtes .... Nelly

Anne a dit…

ça y est la bûche est prête à être degustée ce soir!!!malheureusement j'ai fait un croustillant trop épais je m'en suis pas rendue compte lorsque je l'ai fait!!!mais ça sera bon quand même!!!j'ai fait des coques de macarons blancs saupoudrés de noix de coco (même s'ils sont craquelés je ferai avec, j'ai du mal à gérer le four de mon nouvel appart et du coup à chaque fois que je fais des macarons ils se craquellent)...si je peux je ferai une phot mais il faut que j'y pense...bonnes fêtes à tous...

Mag a dit…

Réel succès pour cette bûche miam miam!

Nelly a dit…

@Mag:
Oh je suis vraiment heureuse qu'elle ait eu son petit succès ... Merci d’être venue donner votre verdict ^^
Joyeuses fêtes !
Nelly

Nelly a dit…

@Anne :
Je suis impatiente d'avoir votre verdict après dégustation ... après toute cette préparation et le mal que vous vous êtes donné, j'espère que vos invités ont apprécié !
Joyeuses fêtes .... Nelly

Facebook

News de la dinette par email

Entrez votre adresse email:

Délivré par FeedBurner

Twitter

Mon Instagram

Pinterest de la Dinette

Pinterest de la Dinette
Rejoignez moi sur Pinterest

Le journal des Femmes

Suivez moi sur Hellocoton

En mode recherche ?

Chargement...

Ma playlist sur Deezer